Gevangen in zwart wit denken

Ook interessant...

2 reacties

  1. Tahirou schreef:

    Le récit de Babah est d’une pure réalité. Il m’arrive parfois de me demander d’où vient cet sentiment, pour ne pas dire cette arrogance de “supériorité” dont on veut nous faire croire.
    Égal d’où nous venons, égal qui nous sommes, quelque soit ce que nous possédons, nous sommes tous des être humains venant divers horizons. Il serait alors loyal un minimum de respect, de considération, et d’élégance pour l’autre. C’est triste de voir que l’hospitalité qui leur est réservée en arrivant chez nous n’a rien de comparable à l’accueil réservé à ceux arrivant de chez nous.
    Très courageux de votre part, Babah.

    • aart van der heide schreef:

      Merci Dr. Tahirou. Est-ce que vous êtes aussi reçu de la même manière que Babah ? Babah est venu comme refugie. Et vous ? Vous êtes aussi venu par avion mais aussi comme refugie ou d’une autre manière ? Comment êtes-vous reçu en Allemagne ? Avez-vous eu de travail ? Merci d’écrire aussi votre histoire. Je pense que vous êtes un Balanzan ou non ?

Geef een reactie

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd. Vereiste velden zijn gemarkeerd met *